Comment renforcer le bloc communal ?

Thématique
Fonctionnement de l'équipe municipale
Niveau
Niveau 1 : DÉCOUVRIR
Niveau 1 : DÉCOUVRIR
Durée

Deux demi-journées

Public

L'ensemble des élus.

(Pré requis : formation " Communes /communauté : comment mieux s'articuler ?)

 

Chapeau

"La construction des intercommunalités reste relativement récente au regard de celle des communes. Elle s'est affirmée, avec la loi NOTRe, par le transfert, de plus en plus important, de compétences auparavant communales et l'élargissement de leurs périmètres mais elle reste basée sur une gouvernance de consensus et repose donc sur la qualité de la construction du couple communes/communautés. Or les conseillers communautaires ont encore tendance à réfléchir à l'intérêt de leur communes, même lorsqu'ils siègent à l'intercommunalité et les élus communaux restent souvent très éloignés de leur intercommunalité alors qu'ils doivent souvent se prononcer en conseil municipal sur des orientations ou des projets intercommunaux. Pour renforcer le bloc communal il devient nécessaire de travailler à rénover les  liens entre les communes et leur intercommunalité."

FORMATION SUR DEMANDE

Illustration
Comment renforcer le bloc communal ?
Objectifs
  • Faire le bilan individuel et collectif du chemin parcouru par leur intercommunalité, de la place des élus communaux au sein de la communauté de communes et des changements de pratiques nécessaires pour un meilleur fonctionnement du bloc communal.
  • Construire collectivement la feuille de route en identifiant les actions à mener pour renouveler les relations entre les communes et leur intercommunalité.
Programme
  • La juste place de l'élu municipal dans la commune et dans l'intercommunalité - Diagnostic du fonctionnement actuel :

Des apports théoriques seront transmis par le formateur concernant la place de l'élu, son rôle et son périmètre d'action, le rythme des projets...afin de permettre aux participants de se (re)positionner individuellement, de gagner en efficience et pour certains de se repositionner par rapport à leur engagement dans l'intercommunalité. Travail individuel d'identification des points forts, des difficultés et des pistes d'amélioration sur différents aspects du fonctionnement commune / communauté : participation individuelle, relations élus-services, entre élus, élus-population. Mise en commun et consolidation du bilan.

  • Co-construction de scénarios collectifs pour la suite du mandat 

Elaborer une ou plusieurs feuilles de route avec les actions et méthodes à mettre en oeuvre pour réussi la suite du mandat en tenant compte du bilan précédemment réalisé. Utilisation de techniques d'animation collective du type "dessine-moi le chemin" ou "speed boat" pour modéliser les critères de réussite, les jalons et les actions. Puis segmentation thématique et hiérarchisation des actions mener. Enfin élaboration du plan d'action détaillé.

  • Présentation des scénarios et pistes d'amélioration aux acteurs concernés :

Les éléments issus des étapes 2 et 3 pourront être présentés lors de l'université d'été organisée par la communauté de communes. UN ou plusieurs ateliers permettant des discussions, amendements et priorisation des propositions peuvent être envisagés pour fédérer et susciter la participation de tous les élus au projet communautaire lors de ce temps fort.

Méthode

Interrogative/ découverte / coactive (co-construction de solutions personnalisées). Support synthétique pour les savoirs fondamentaux, échanges, débats, enrichissement par les stagiaires.

Sessions à venir

Aucune session à venir pour cette formation.

Formateur(s)
Photo
Anne-Laure SIMON

Nom
SIMON
Prénom
Anne-Laure

Description

Passionnée par les interactions entre les activités humaines et l’environnement, la société et l’économie, son approche face à ces enjeux est transversale, scientifique et collaborative. Spécialiste de la transition des organisations, du développement durable et de la R.S.E, elle clarifie les enjeux et vous accompagne dans la conception, formalisation et mise en œuvre de votre stratégie. Elle aide les structures à maximiser leurs impacts positifs et leurs capacités d’innovation et à minimiser leurs impacts négatifs pour garantir leur pérennité.