Illustration
Jean-Luc Nivet, nnouveau formateur sur l’organisation territoriale et la posture de l’élu.e

Portrait de Jean-Luc Nivet : formateur sur l’organisation territoriale et la posture de l’élu.e

Catégories
Formations

Qui dit nouvelles formation dit nouveaux formateurs ! Portrait de Jean-Luc Nivet, formateur de l’Aric, qui a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses.

Pouvez-vous présenter votre parcours ?
Après 15 années de management de centres de gestion, j’ai intégré la banque où pendant 22 années j’ai exercé différents métiers : responsable clientèle professionnelle, directeur d’agence, formateur … avec une prééminence pour les relations humaines. Je suis retraité depuis quelques années et j’interviens, en tant que bénévole, sur la thématique du développement personnel auprès d’associations qui aident les demandeurs d’emploi, les créateurs d’entreprise. Je suis élu municipal depuis 2001 et je viens d’intégrer l’équipe des formateurs de l’Aric afin de transmettre mon expérience et quelques savoirs acquis.

Comment avez-vous connu l’Aric ?
Lors de formations en tant qu’élu municipal depuis 2001 et plus spécialement en 2018 lors de la formation Visa-e.
 

Quelles formations allez-vous animer à l’Aric, après les municipales ?
Celles du "kit d’intégration des nouveaux élu.e.s" et plus spécialement, les deux premières journées, centrées essentiellement sur l’environnement, l’organisation territoriale, les postures de l’élu.e, l’organisation du collectif…Je vais également animer des classes virtuelles prévues entre deux journées de formation qui permettront des apports supplémentaires aux participants.
 

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le contenu et  les méthodes d’animation de vos formations ?
Concernant les méthodes pédagogiques, il s’agira de rendre les participants très actifs en intégrant des méthodes ludiques, des travaux par petits groupes, des changements de rythme, afin de capter davantage l’attention et éviter le simple « descendant ». Le contenu sera davantage co-construit avec les participants, avec des apports complémentaires venant de l’intervenant et des références sur lesquelles les participants pourront s’appuyer.
 

Propos recueillis par Audrey Gaborel
Voir toutes nos actualités...